Les templates.png

🎙 EP.01 - Microbe Perfection, l'ennemi de ta productivitĂ© !



 


Bienvenue Ă  toi dans l’épisode 1 du podcast PRODUCTIVITÉ, les coulisses du game ! L’épisode qui va te motiver Ă  ranger ton perfectionnisme au fond du placard une bonne fois pour toutes !


Souvent, on attribue le terme perfectionniste Ă  quelqu’un comme Ă©tant une super qualitĂ© (wouah, c’est vraiment super, ce que t’as fais, on voit que t’es perfectionniste !) hmm en vrai, la plupart du temps c’est qu’on le confond avec une personne consciencieuse !


Être perfectionniste, c’est pas juste vouloir ou essayer que les choses se passent le mieux possible ou soient faites le mieux possible. Parce qu’en vrai, vouloir donner le meilleur dans ce que tu fais, c’est tout Ă  fait normal, je dirais mĂȘme que c’est une quĂȘte super honorable !


Tu vas l’apprendre dans cet Ă©pisode de podcast, mais j’adore les mises en situation, donc pour cet Ă©pisode, on va parler d’une personne consciencieuse et d’une personne perfectionniste.

Donc, on va dire que la personne consciencieuse s’appelle Émilie et la personne perfectionniste, elle va s’appeler Elsa !


Alors, du coup, on va prĂ©senter en premier, Émilie.



Émilie est une personne qui est consciencieuse, elle aime faire de son mieux, mais elle s’impose des standards d’excellence qu’elle ne peut rĂ©aliser et atteindre. Du coup, elle arrive Ă  ajuster ses exigences en fonction de l’importance de ses actions ou de ses tĂąches et elle sait ĂȘtre autocritique tout en acceptant ses erreurs et en cherchant finalement simplement qu’à les corriger !


Pour rĂ©sumer, Émilie aime que les choses soient bien faites, un petit peu plus que la moyenne, mais elle place toutes ses compĂ©tences dans ses tĂąches, actions et objectifs, du coup elle les termine parfois en se disant que c’est top et qu’elle assure grave, puis d’autres fois qu’elle aurait pu mieux faire, ça arrive
 Et puis hop, elle passe Ă  la tĂąche suivante
 Elle est productive !





Maintenant on va présenter Elsa.


Elsa, c’est la personne qui est perfectionniste et on va beaucoup parler d’Elsa dans cet Ă©pisode !


Mais comme ce mot est compliquĂ© Ă  dire “Perfectionniste” et que je vais devoir l’utiliser des dizaines de fois dans cet Ă©pisode, on va dire qu’elle a le microbe perfection ! Et donc contrairement Ă  Émilie qui aime faire de son mieux, Elsa, elle veut que tout soit absolument fait mieux !


Alors, Elsa, elle s’impose aussi, tout comme Émilie des standards d’excellence, mais la diffĂ©rence, c’est que les siens sont trĂšs compliquĂ©s Ă  atteindre, voire mĂȘme, impossible la plupart du temps !


Quand elle commence une tĂąche ou une activitĂ©, elle se sur-investir, mĂȘme si cette tĂąche n’est pas prioritaire et trĂšs souvent d’ailleurs au dĂ©triment des tĂąches qui elles sont prioritaires !


Pour l’exemple, peut-ĂȘtre un peu exagĂ©rĂ©, Elsa, elle va pouvoir passer 6h de sa journĂ©e sur un visuel qu’elle va publier en story (et donc disparaĂźtre 24H aprĂšs) pendant qu’elle a 4 clients qui attendent des devis


Alors, les devis vont ĂȘtre faits et vont ĂȘtre trĂšs bien faits, c’est pas le souci, mais ils vont devoir attendre qu’Elsa dĂ©croche, entre guillemets, de la crĂ©ation de son visuel et de la perfection qu’elle veut atteindre avec !


Et en plus de ça, Elsa, elle ne supporte pas vraiment la critique, pas du tout l’erreur et encore moins l’échec !






Avec ces deux petits portraits, on a maintenant, je pense, compris la diffĂ©rence entre Émilie qui est consciencieuse et Elsa qui est perfectionniste !


Mais du coup Ă  quoi ressemble exactement Elsa dans son travail ou dans sa vie ? C’est ce qu’on va essayer de dĂ©cortiquer ensemble et peut-ĂȘtre mĂȘme que tu te reconnaĂźtras chez Elsa !


Alors, avec son petit microbe perfection, Elsa, elle s’impose que tout soit tout le temps absolument parfait !


(On va revenir, d’ailleurs, un peu plus tard sur cette notion de perfection pour dĂ©monter le mythe, parce que je vais te dire un truc, la perfection ça n’existe pas ! eh ouais !).


Alors, quels sont les symptĂŽmes exactement ?


→ Elle peut passer des heures et des jours sur une seule action ! RĂ©sultat ? Cette action va complĂštement polluer sa productivitĂ©, en prenant toute la place dans sa charge mentale !


→ Si elle n’arrive pas Ă  la perfection qu’elle exige, elle va sĂ»rement prendre le risque de repousser cette action voir mĂȘme de l’abandonner totalement !